Citation(s) from the GunPolicy.org literature library

Belgium. 2010 ‘Brokering (Courtage).’ National Report of Belgium on its Implementation of the United Nations Programme of Action to Prevent, Combat and Eradicate the Illicit Trade in Small Arms and Light Weapons in All Its Aspects (UNPoA); Section A.8, pp. 11-12. New York, NY: Permanent Mission of Belgium to the United Nations. 1 January

Relevant contents

Courtage

Afin de pallier aux lacunes et au vide juridique régissant la profession de courtier ou intermédiaire en matière du commerce légal d'armes légères, la Belgique a adopté des mesures législatives permettant de réglementer et contrôler ce métier. L'article 10 de la loi du 5 août 1991 d'armes stipule que:

«Aucun Belge ni étranger résidant ou commerçant en Belgique ne peut, contre rémunération ou gratuitement, quelle que soit la provenance ou la destination des biens et indépendamment du fait que ceux-ci entrent ou non sur le territoire belge, négocier, exporter ou livrer à l'étranger ou posséder à cette fin, des armes, des munitions ou du matériel devant servir spécialement à un usage militaire ou de la technologie y afférente, ni intervenir comme intermédiaire dans ces opérations, sans posséder à cet effet une licence délivrée par le Ministre de la Justice. Cette licence peut être demandée pour une durée indéterminée ou pour une opération donnée.

Est réputé intermédiaire, quiconque, contre rémunération ou gratuitement, crée les conditions en vue de la conclusion d'un contrat ayant pour objet la négociation, l'exportation ou la livraison à l'étranger, ou la possession à cette fin, d'armes de munitions ou de matériel devant servir spécialement à un usage militaire ou de technologie y afférente, quelle que soit la provenance ou la destination de ces biens et indépendamment du fait qu'ils entrent ou non sur le territoire belge, ou quiconque conclut un tel contrat lorsque le transport est effectué par un tiers.

Le Ministre de la Justice ne peut octroyer la licence, selon les modalités et moyennant la rétribution fixées par le Roi, qu'à des marchands d'armes agréés en vertu de la loi … »

Ces dispositions viennent se greffer à d'autres mesures visant à réglementer et contrôler la fabrication et le commerce des armes légères, notamment les activités des intermédiaires.

Toutefois, un lien doit être établi entre la personne morale ou physique du trafiquant et la Belgique, sous forme soit de lien nationalilté, soit de résidence.

Cette Loi correspond à un besoin réel et s'inscrit clairement parmi les objectifs que la Belgique a toujours recherchés en la matière, c'est-à-dire de contrôler au mieux une activité sensible et de limiter les possibilités d'échapper aux règles communes en la matière, soit au régime d'autorisation.

Les infractions et tentatives d'infractions aux dispositions de cette Loi sont punies d'une peine d'emprisonnement d'un mois à cinq ans et d'une amende de 10.000 Euro à un million d'Euro ou d'une peine de ces peines seulement.

Par ailleurs, les juridictions belges sont compétentes pour connaître des infractions visées par ladite Loi qui sont commises en dehors du territoire, si l'inculpé est trouvé en Belgique, même si l'autorité belge n'a reçu aucune plainte ou avis officiel de l'autorité étrangère et si le fait n'est pas punissable dans le pays où il a été commis.

++++

Translated content:

Brokering

In order to bridge the legal gap and loopholes concerning the occupation of broker in terms of legal trade of small arms, Belgium has adopted legislative measures to regulate this profession. Article 10 of the Law of 5 August 1991 provides:

'No Belgian citizen nor foreigner residing or trading in Belgium shall, for remuneration or free of charge, whatever the origin or destination of the goods and regardless of whether these enter or do not enter Belgian territory, negotiate, export or deliver abroad or possess for this purpose, weapons, ammunition or equipment intended specifically for military use or related technology, nor act as an agent in these transactions, without having a licence for this purpose issued by the Minister of Justice. This licence can be requested for an indefinite period or for a given operation.

Anyone is considered a broker who, for remuneration or free of charge, creates the conditions to conclude a contract for the negotiation, export or delivery abroad, or possession for that purpose, of weapons, ammunition or equipment intended specifically for military use or related technology, whatever the origin or destination of the goods and regardless of whether these enter or do not enter Belgian territory, or anyone who enters into such a contract when the transport is performed by a third party.

The Minister of Justice may issue the licence only to legally licensed arms dealers, according the modalities and for a remuneration defined by the King,…'

These provisions supplement other measures to regulate and control the manufacture and trade of small arms, including activities of arms brokers.

However, a link must be established between the legal or natural person of the trafficker and Belgium, either as a link of nationality or residence.

This Law answers a real need and is clearly an objective that Belgium has always aimed for in the matter, i.e. to control well this most sensitive activity and to limit the possibilities of escaping the common rules of the authorisation regime.

Violations and attempted violations of the provisions of this Law are punishable by imprisonment from 1 month to 5 years and a fine of 10,000 Euros to 1,000,000 Euros, or to only one of these penalties.

Moreover, Belgian courts have jurisdiction of offences under that Act that are committed outside the territory, if the accused is found in Belgium, even if the Belgian authorities have not received any complaint or formal notice from the foreign authority and if the act is not punishable in the country where it was committed.

ID: Q5618

As many publishers change their links and archive their pages, the full-text version of this article may no longer be available from the original link. In this case, please go to the publisher's web site or use a search engine.